Le jardin

Mixed border
La terrasse Rosier anglais
Les rosiers grimpants

Le jardin du Château Carbonneau a su conserver son style d'origine tout en y apportant de nouvelles crétions. La serre Napoléon III et les nombreux arbres majestueux de la propriété, témoignent de son passé glorieux. On remarque tout particulièrement le séquoia gigantea de 38 mètres devant le château, le magnolia grandiflora près de la terrasse ainsi qu’un frêne centenaire.

Nous avons entrepris un réaménagement du parc qui consistait à restaurer les points forts de l’ancien dessin paysagiste, notamment le nouveau bassin au fond du parc ainsi que la charmille, entièrement plantée à base de boutures des charmes d'origine. Le rond d’eau à l'avant du château, aujourd'hui couvert de nénuphars, était autrefois un pédiluve pour chevaux. Le pêcheur situé au centre, est une œuvre de notre fils Pierre, fabriquée à partir de d'épaves de machines agricoles.

Dans le ‘potager’ où se trouve la piscine, nous avons voulu créer une ambiance ‘jardin à l’anglaise’ ou plutôt ‘néo-zélandaise’. La terre étant très fertile nous permet chaque année, grâce à des années d'accumulation d'engrais naturels, de faire pousser de magnifiques massifs fleuris et de cultiver de délicieux légumes.

La verrière qui par le passé était chauffée, est équipée d'une échelle mènant au sommet, utilisée pour descendre les canisses afin de protéger les plantes du soleil. Bénéficiant aujourd'hui d'un chauffage naturel, celle-ci accueille un magnifique bananier issu du jardin de mon amie Dominique Picard. Lorsque les gelées ne sont pas foudroyantes, les géraniums peuvent mesurer jusqu'à un mètre de hauteur.

Une grande partie des plantes du jardin est issue de boutures offertes par des amis à notre arrivée en 1992. En revanche, les 250 massifs de rosiers plantés par Jacquie, proviennent d'une passion transmise par sa mère.